Skip to main content
x

Parcours de rappel sur les risques liés à l'amiante

Amiante, matériau isolant, largement utilisé en France dans l'industrie et la construction depuis la fin des années 1960 jusqu’à l’interdiction le 1er janvier 1997 du fait de ses effets néfastes sur la santé pouvant apparaître jusqu’à 30 à 40 ans après l’exposition *.
 
Selon les dernières données du régime générale de la sécurité sociale, l'exposition professionnelle à l'amiante serait responsable de 3149 cas de maladies professionnelles reconnues en 2017 comme étant liées à l’amiante (plaques pleurales, mésothéliome, cancer broncho-pulmonaire…) **. Il s’agit de la troisième cause de maladies professionnelles ***.

Chaque année, 1100 nouveaux cas de mésothéliome pleural sont diagnostiqués, dont 310 cas chez les femmes ****. À ce jour, l’exposition à l’amiante est le seul facteur de risque avéré du mésothéliome pleural, plus nombreux, contrairement au cancer broncho-pulmonaire favorisé par le tabagisme (ce qui n’est pas le cas pour le mésothéliome) *. 

Le risque d’inhalation de poussières d’amiante, concerne avant tout les salariés des entreprises de retrait d’amiante, de bâtiment et des travaux publics, ainsi que d'entretien ou de maintenance (plombier, électricien…), les salariés travaillant dans le traitement des déchets ou intervenant sur des terrains amiantifères. 

Les professionnels du BTP, notamment ceux du second œuvre et de la maintenance sont particulièrement touchés *****. On constate cependant « une évolution des métiers d’utilisation et de transformation de l’amiante vers les métiers d’intervention sur des matériaux contenant de l’amiante » ****. Il est fortement nécessaire d’adapter et de renforcer les actions de prévention notamment dans ces secteurs.

A cet effet, l’employeur doit informer et former les personnes intervenantes à la sécurité et à la prévention des risques liés à l'amiante conformément à la réglementation (Arrêté du 23 février 2012 ).
Au moyen de cette campagne conçue conjointement par Kyrnolia et Prevn, vous allez non seulement renforcer la prévention du risque amiante dans votre entreprise. Mais aussi indiquer à un agent comment correctement sécuriser un chantier par exemple, lors d’une intervention sur une canalisation amiante-ciment et déployer le matériel nécessaire à l’intervention en toute sécurité et surtout, lui rappeler, de l’importance de se protéger et ne pas exposer les autres !
 

  • Nom de la campagne : Parcours de rappel sur les risques liés à l'amiante
  • Nombre de capsules : 4
  • Temps estimé par capsule : 2 à 3 minutes
  • Public : Salariés , manager
  • Réalisation: KYRNOLIA, OPCALIA, PREVN
     

Sources : 
* ANSES
** INRS 
*** AMELI
*** Le rapport publié le 27 juin, 2019 par Santé publique France
**** INRS, Ed6292