Skip to main content
x

Parcours de rappel sur les risques liés au travail en espace confiné

Chaque année de nombreuses victimes sont recensées parmi des salariés qui tente de porter secours à un collègue sans prendre de précautions suffisantes ou encore des secouristes qui intervient sans information suffisante sur les risques encourus lors des interventions en milieu confiné. À cause de la présence dans l’atmosphère d’un gaz asphyxiant (N, CH4...), ou toxique (CO, CO2, Cl2, H2S en particulier...) ou une diminution de la teneur en oxygène, avec des consequences mortelles *.
À l’origine, des défaillances telle que fuites ou ruptures d’équipements ou de canalisations lors des travaux de maintenance, vérifications ou de contrôles. Mais aussi des risques non identifiés, de réactions chimiques entre substances incompatibles ou de fermentation anaérobie des déchets végétaux, animaux, ménagers, boues.
Le défaut d’organisation est particulièrement mis en cause avec l’analyse des risques inexistantes ou insuffisantes. Les interventions mal préparées ou avec des outils inadaptés, la mauvaise connaissance de l’état des installations favorisent les erreurs individuelles qui peuvent elles-mêmes entraîner des émissions accidentelles à la suite de mauvaises manipulations ou chutes. 
Plusieurs secteurs se révèlent particulièrement concernés par le travail en espace confiné : les activités agricoles, l’industrie agroalimentaire, la chimie et le raffinage, mais aussi la collecte et le traitement des déchets industriels ou agricoles *.
L’Article R4141-13 à R4141-20, oblige tout employeur de former ses employés à la sécurité relative aux conditions d'exécution de travail. Les intervenants en espace confiné doivent bénéficier, en plus de la formation de base à la sécurité, d’une formation renforcée, spécifiques aux risques rencontrés **.

Avec cette campagne réalisée conjointement par Kyrnolia et Prevn, vous allez sensibiliser vos salariés de prendre les mesures de prévention nécessaires sur les risques liés aux atmosphères confinées. Les inciter à adopter les comportements et les gestes les plus sûrs pour diminuer l’occurrence des accidents, par exemple lors des interventions en espaces confinés dans les milieux de l’eau et de l’assainissement, mais aussi a celle des autres intervenants.
 

  • Nom de la campagne : Parcours de rappel sur les risques liés au travail en espace confiné
  • Nombre de capsules : 4
  • Temps estimé par capsule : 2 à 3 minutes
  • Public : Salariés , manager
  • Réalisation: KYRNOLIA, OPCALIA, PREVN

Sources : 
* ARIA
** INRS, ed6184