Le jeu vidéo comme support d’apprentissage, cela vous paraît plausible ? Beaucoup de personnes ont encore une vision assez péjorative de celui-ci en y voyant pour les enfants une source de distraction scolaire synonyme de mauvais résultats ou d’une incitation à la violence. Et pourtant il a déjà fait ses preuves dans le monde de la pédagogie et n’en est qu’à ses débuts. Il fournit un formidable support numérique et est utilisé de plus en plus dans le sens de l’apprentissage.

Les serious game par exemple sont très répandus dans le domaine de la formation, surtout en y ajoutant des technologies comme la réalité virtuelle et augmentée. Pour les enfants, il permet de susciter efficacement leur attention et offre une grande liberté sur le contenu.

Mais je veux surtout parler au sein de cet article de la réalité virtuelle et augmentée, qui fusionné avec certaines techniques d’apprentissage pourront se révéler d’une efficacité remarquable.

Avez-vous déjà entendu parler de la « méthode des loci » ? C’est un moyen mnémotechnique qui se base sur l’imagerie mentale. Il nous est peut-être difficile de retenir une suite de mot, une phrase ou un texte. Cependant, nous sommes parfaitement capable de mémoriser des lieux que nous n’avons visités que très peu de fois. C’est juste plus facile pour nous, l’imagerie mentale est très puissante. Pourquoi ne pourrait elle pas être utilisée pour apprendre des choses comme une formule mathématique ou un texte de français ?

Figurez vous qu’une méthode existe: la « méthode des loci ».

Prenons une liste de mot totalement aléatoire: Voiture, chaise, soleil, immeuble, vélo, indien, carnaval … ça suffira pour l’exemple !

Comment ça marche ? On se remémore dans un premier temps un trajet dans notre esprit qui est habituel pour nous. Prenons par exemple quand je me lève le matin.

Il faut décomposer ceci en étapes, je me lève et je vais dans ma salle de bain. Sauf que la porte bloque parce qu’une voiture est garé dedans ! C’est absurde, mais plus on prend des images fortes et plus ça nous marque, ce qui fait qu’on s’en souviendra mieux. Je vais ensuite prendre mon petit déjeuner, je m’assois sur ma chaise qui se casse (décidément cette journée commence mal). Et ainsi de suite, on associe un maximum de mots à des objets sur notre trajet.

Une fois que c’est fait, il n’y a plus qu’à refaire le trajet dans notre tête et je vous garanti que c’est efficace pour avoir essayé. On apprend vite et après avoir refait le trajet quelques fois on s’en souviens parfaitement.

C’est assez facile avec les objets mais ça demande un peu plus d’imagination quand on veut retenir une suite de chiffres et de lettres. Pour s’imaginer une lettre on l’associe à une image. Le C peut être traduit comme une demi lune, le Y comme un lance pierre ou encore le E comme un trident ! On peut se servir de la forme des lettres mais aussi de leurs consonances avec par exemple le T en tasse de thé ou le Z en Zorro.

Même principe pour les chiffres, il suffit d’avoir de l’imagination pour associer tout ceci à des images. Il existe des exemples sur internet d’alphabet des formes qui peuvent vous aider, moi ça m’a bien servi en tout cas.

Pour m’amuser et tester la « méthode des loci » je me suis mis à apprendre un mot de passe composé de chiffres et de lettres aléatoires. J’ai commencé avec 20 caractères puis 10 de plus quand j’étais à l’aise et encore 10. Au final pour le moment j’ai retenu un mot de passe de 40 caractères aléatoires en faisant ça sur mon temps libre en deux jours.

Quand je veux y penser pour l’écrire je m’imagine tout simplement dans le lieu que j’ai choisi et je reproduis le trajet dans ma tête.

Pour en revenir aux jeux vidéos, pourquoi cette méthode ne pourrait elle pas être utilisée pour apprendre dans ce cas ? Dans le contexte de la réalité augmentée, imaginez vous en train de vous balader dans votre maison avec votre téléphone portable en filmant certains endroits, le jeu s’occuperait d’incruster les choses à mémoriser. Il n’y aurait plus qu’à refaire le trajet pour réellement voir ce que vous devez retenir au travers de l’écran.

Dans le cas de la réalité virtuelle, vous pourriez visiter des environnements fictifs ou réels et voir des objets sur votre chemin de la même façon.

Même si ça peut être utile à tout le monde, pour les enfants cela pourrait très bien marcher à mon avis. Cela leur permettrait d’apprendre plus rapidement et efficacement, mais d’un autre coté d’améliorer leur mémoire également. Mais c’est aussi un très bon exercice d’imagination qui vous force à être créatif dans la sélection des images mentales donc cela améliore aussi bien votre imagination.

Finalement je n’ai pas beaucoup parlé du jeu vidéo mais je pense qu’il peut permettre de rendre la technique encore plus efficace. La question maintenant qui peut se poser c’est si on a besoin d’apprendre toutes ces choses aujourd’hui. Après tout nous avons internet et on a de moins en moins besoin d’apprendre car il suffit de faire une recherche pour trouver ce que l’on veut.

Merci de votre lecture et passez une bonne journée !