C’est le mois de septembre, synonyme de rentrée pour tout le monde et plus particulièrement pour l’équipe Prevn. Mais que s’est-il donc passé pendant l’été ?

– Des financements privés validés auprès de nos partenaires Opcalia, Kyrnolia et l’AFPA ;

– Un soutien fort de l’Agence de Développement Économique de la Corse (ADEC) ;

– Une équipe à pied d’œuvre dans les locaux de l’incubateur territorial de Corse.

Prevn c’est 3 créations d’emplois avec des profils technologiques issus de l’Université de Corse. Jean-Baptiste Leonelli étudiant-entrepreneur au Pôle Pépite Corse et Loïc Lastennet fraichement diplômé d’un Master en informatique vont répondre aux exigences techniques du projet Prevn Lab durant cette année de lancement.

Avec un statut d’associé, c’est une véritable opportunité pour ces jeunes entrepreneurs de démarrer sur un projet d’envergure et pérenniser l’activité de notre startup.

Mais concrètement, c’est quoi le projet Prevn Lab ?

Nous élaborons une application qui permet aux entreprises de mener à bien des campagnes de prévention auprès de leurs salariés.

Bon d’accord, vous avez créé une société pour faire du développent d’application et alors, rien de neuf ?

Avec une approche innovation ouverte, nous allons chercher la maitrise de nos partenaires sur les domaines de la pédagogie et de la sécurité au travail (Opcalia, AFPA, Kyrnolia), c’est notre valeur ajoutée par rapport à une entreprise « classique ». Le développement en mode agile nous permet de coconstruire un système qui intègre les contraintes des entreprises en matière de sécurité au travail.

C’est bien votre Labo... Mais au final, votre produit il va servir à quoi ?

Basé sur le principe du microlearning, notre application à vocation à rappeler les éléments essentiels liés à la sécurité et au bien-être au travail à un salarié en fonction de son profil métier. Pour une entreprise c’est une solution mise à sa disposition pour réaliser et mesurer ces actions.

Vous voulez remplacer les formations règlementées avec une application mobile ? Vous êtes sérieux ?

Les formations règlementées restent à leurs places, Prevn travaille sur la perte d’information dans le laps de temps écoulé entre deux formations. En clair nous voulons infléchir la courbe de l’oubli.

Bon, là nous sommes pas loin de la crise de délirium ! Non mais franchement ! Un salarié va installer une application pour se faire harceler par son entreprise sur des questions de sécurité ?

Notre système repose sur l’engagement de l’utilisateur, celui-ci est facilité par l’aspect ludique de notre solution et la valorisation du temps passé sur l’application (prime bonus, cadeau, temps de travail reconnu..). L’expérience auprès de notre panel nous dira quelles sont les meilleures solutions, c’est aussi l’avantage de travailler en mode « Labo ».

Bon... Admettons que cela marche... Vu le nombre de métiers, de typologie d’entreprises, de famille de risques, comment aller vous aborder le problème ?

Nous commençons à modéliser les risques professionnels rencontrés par 70 % des salariés, en quelques sortes notre tronc commun. Notre système propose un socle technique et méthodologique qui permet par la suite de rajouter des campagnes plus spécialisées.

Mais qui va créer le contenu de vos campagnes de prévention ?

Au lancement de notre solution, le contenu des campagnes de prévention sera élaboré grâce à l’expertise de nos partenaires, principalement l’AFPA et Kyrnolia. Par la suite toutes les entreprises qui souhaitent apporter leur contribution pourront fournir des campagnes à la communauté.

Et voilà, nous arrivons au pays des merveilles ou tout le monde collabore pour un monde meilleur ! Les entreprises vont fournir du contenu pour le plaisir de le faire ?

C’est déjà un peu le cas, mais pas forcément pour le plaisir, surtout par les entreprises qui sont directement concernées par les couts liés aux accidents du travail. Compagnies d’assurances, caisses de retraite, mutuelles fournissent ce type de service à leurs entreprises adhérentes.

Bon, excusez-moi, mais il faut vraiment poser la question essentielle : qu’est-ce qu’une campagne de prévention ?

C’est informer le salarié sur les risques quotidiens encourus dans le cadre de son travail. Ensuite c’est prévenir ces mêmes risques par une information pertinente tout au long de l’année qui peut contribue à les éviter.

Je commence à mieux comprendre la vocation de votre système, en revanche comment aller vous diffuser votre solution ?

C’est par le biais d’Opcalia, partenaire du projet Prevn Lab que nous allons diffuser notre solution à destination de ses entreprises adhérentes. Cela représente 31 branches professionnelles avec des activités très variées.

J’espère que vous en savez un peu plus sur notre projet, et si vraiment cela vous semble encore flou, venez nous rencontrer dans les locaux de l’incubateur territorial Inizià.